Accueil

Intitulée « ECOSED » pour ECOnomie circulaire des SEDiments, cette chaire, dont la thématique est unique en France à ce jour, vise à créer une dynamique scientifique, technologique et partenariale autour de la gestion des sédiments portuaires et fluviaux en vue de développer des voies de valorisation pertinentes dans des applications routières ou des produits en béton. On peut citer comme exemples possible de débouchés l’incorporation de ces sédiments pour faire des routes, des bétons type préfabriqués (couler des cubes de béton ou des bétons de mobilier urbain), des buttes paysagères, des remblais, des granulats artificiels pour consolider les plages.

Une des originalités de cette chaire est la pluridisciplinarité des recherches menées alliant les aspects matériaux et environnementaux (mécanique, physique, chimie…) mais aussi la santé (écotoxicologie) et la prise en compte des composantes socio-économiques (économie, géographie, sociologie, droit). Une autre particularité de la chaire vient du large panel des partenaires de la chaire : gestionnaires de ports ou de canaux, producteurs et utilisateurs de matériaux pour le bâtiment et les travaux publics, bureaux d’études…

Signature de la Chaire EcosedSignature de l’acte fondateur de la Chaire industrielle Ecosed, Douai le 2 avril 2014